4-06-2018
dans Déguste, Explore

Euro Trip Express



Mon frère a soufflé ses 25 bougies le 11 mai dernier. Pour l’occasion, mon père nous a offert un Euro Trip express –  deux jours à Amsterdam, deux jours à Copenhague et deux jours à Paris. Oui, vous avez bien lu, trois pays en six jours. Il n’y a rien de trop beau pour la classe ouvrière, me direz-vous. En fait, je n’ai aucun mérite parce que si ce n’était pas de ce cadeau, je ne me serais pas permis l’Europe. L’Europe, pour moi, c’est un projet de retraite. L’Europe veut dire l’euro et l’euro veut dire beaucoup de bidous perdus à un taux de change pas du tout avantageux. Le type de voyage un peu plus difficile sur le portefeuille qu’une aventure en Asie.

Bref, quand on a la chance (merci, papa!) et les moyens de visiter le Vieux Continent, on ne dit pas non. On y va d’un pas assuré avec le sourire fendu jusqu’aux oreilles. L’Europe, c’est une tout autre paire de manches. Ce n’est pas de la petite bière comme on dirait en bon québécois. L’Europe, c’est stylé, c’est branché, c’est avant-gardiste et c’est rempli d’histoire avec un grand H. L’architecture parle d’elle-même; on a l’impression de pouvoir lire dans son passé, de pouvoir ressentir les vibrations de ses ancêtres et on ne peut faire autrement que de se laisser charmer par sa beauté.

Amsterdam

Évidemment, quand ton bébé frère fête son quart de siècle et que tu es à Amsterdam, tu fais un saut dans le fameux Red Light District les yeux bien grands ou bien à moitié fermés en ouvrant ton esprit pour laisser place à la « magie » d’un univers où les péchés capitaux sont socialement tolérés. Je vais laisser place à ton imagination pour le déroulement de cette soirée sans entrer dans les détails afin de ne pas perdre la moitié de mon lectorat (ha ha!). Par contre, je dois avouer que j’ai dû mettre mes valeurs féministes de côté. Tout ça pour dire qu’on ne passe pas vraiment plus qu’une soirée dans ce quartier du vice. Il faut certainement le voir et même le vivre parce que c’est une expérience en soi, mais Amsterdam a beaucoup plus à offrir que cette infime partie de son territoire.

Ce qui m’a le plus surprise, ce sont les vélos. C’est de voir à quel point les voitures ne sont pas populaires, voire même détestées. Le vélo n’est pas utilisé de façon récréative dans ce coin du monde ; c’est un moyen de transport courant. Même en robe et en talons hauts! Lors d’une balade pour se rendre au cœur du magnifique quartier de Pijp (je vous conseille fortement d’y séjourner), on a fait un arrêt au fameux Heineken Experience. Au départ, ça ne m’enchantait pas tellement d’aller dans un musée de bière (by the way, c’est zéro comme un musée typique). Coup de théâtre, il fait partie de mes coups de cœur dans notre Euro Trip. Allez hop, mets ça sur ta liste de choses à voir à Amsterdam!

Copenhague

Bon, si tu pensais que l’Europe coûtait cher, eh bien sors tes bidous au Danemark parce que pour te procurer de la couronne danoise, il faut quasiment vendre ta chemise en y laissant ta dernière paye. SAUF QUE, ce sont les sous les mieux investis de tout mon voyage. Copenhague, c’est un spectacle pour les yeux. J’étais en extase lorsque je suis arrivée dans le quartier tout près de notre appartement. Ce magnifique appartement donnant accès à une cour intérieure comprenant plusieurs belles terrasses pour y apprécier un (ou deux!) Aperol Spritz. Les routes en pierre ajoutent un cachet particulier.

Bien que très prisé des touristes, le quartier de Nyhavn est un must. Ce quartier devant un canal avec une vue prenante sur la mer parsemée de maisons et de restaurants colorés est à couper le souffle. Lors de ma dernière journée au Danemark, j’ai décidé de visiter les jardins du roi (Kongens Have). Cet endroit semble être le préféré des habitants de Copenhague qui viennent s’y exposer dès l’apparition du moindre rayon de soleil et y pique-niquer.  Derrière ses arbres et ses fleurs, on peut y admirer le château de Rosenborg. Un moment paisible et très relaxant après plusieurs jours de voyagement. Allez hop, mets ça sur ta liste de choses à voir par une journée ensoleillée à Copenhague!

Paris

Il est certain qu’après m’être prélassée dans les jardins du Roi à Copenhague, c’était un choc d’atterrir en terre parisienne. De la circulation dense, de l’air moins pur, du bruit et encore du bruit. Une version française de New York.  Détrompez-vous, je suis une grande amoureuse des grandes métropoles, mais mon arrivée à Paris entrait en conflit avec mon état d’esprit jusqu’au moment où j’ai aperçu l’Arc de triomphe et la tour Eiffel avec ma bouche grande ouverte d’émerveillement. J’étais ébahie.

Notre ami français, le chef Olivier Millot est venu nous rejoindre sur une terrasse pour siroter du Chablis et célébrer la vie. Mon moment fort a été cette soirée où il nous a fait découvrir les endroits locaux branchés de Paris et la divine gastronomie. Sans oublier les fromages fins, les charcuteries et le Champagne, j’étais au paradis. J’ai même fumé des clopes pour suivre la tendance parce qu’ici c’est rendu presque interdit. Le lendemain, on a été les touristes typiques à manger des macarons sur les Champs Élysées et à se photographier devant l’impressionnant Musée du Louvre.  Cliché, je sais!

En conclusion

Il est certain que je ne vous ai pas tout dit. Je survole. Je passe à côté des festivals de rue et des découvertes locales, mais je ne m’aventure que très rarement dans cette avenue parce que j’ai l’impression que cette partie de l’expérience est propre à chacun et que tous les voyages sont uniques grâce à ces découvertes inattendues. Tous ces moments et ces souvenirs que l’on trimballe avec nous qui, sans qu’on le réalise vraiment, nous transforment un peu plus chaque fois. C’est ça, la vraie beauté de voyager!

Nos sections

Déguste
Explore
Exprime
Lâche prise
Entreprends

Recherche



Boutique

En ligne

À suivre...

À propos

Je souhaite grandir en même temps que mon projet. Un projet qui, vous verrez, prendra de l’expansion au fil du temps. C’est le début d’une grande aventure. Et j’ai envie que vous en fassiez partie.