2-12-2016
dans Exprime

La mi- vingtaine



Je ne sais pas si c’est parce que ma fête tombe dans l’un des mois les plus « boring » de l’année  ou simplement parce que vieillir me déplait, mais maudit que j’ai le «motton» juste à penser que, d’ici le weekend prochain, je me rapprocherai un peu plus de la trentaine.

Vieillir dans la vingtaine, c’est aussi de découvrir ton premier cheveu blanc et ton premier « semblant de ride » en te regardant dans le miroir entre une gorgée de café puis une toast de blé entier (parce que oui, rendu là tu bois du café et tu manges des fibres). Une espèce de période transitoire entre l’étape « jeune adulte » vers l’étape de future (espérons-le) « MILF ».

Ton corps change puis tu réalises que tu ne peux plus te gaver de glucides comme tu le faisais tout bonnement dans ton « jeune temps ». Sinon, tu risques de chialer contre ta culotte de cheval ou de te comparer avec la jeune poulette fraichement pondue de la page couverture du Cosmopolitain que tu feuilletais autrefois.

Même scénario avec l’alcool. Celui que tu tolères de moins en moins, d’année en année. Les lendemains de veille sont terribles, ce qui te donne envie de remplacer tes partys, par des soirées de jeux de société ou par un marathon de ta télésérie préférée.

Bref, comme tout le monde te l’a déjà dit, ton « newsfeed » Facebook se transforme en album de familles, d’invitations à des pendaisons de crémaillère ou en bombardement de photos de nouveaux mariés et de leur sublime lune de miel sous les palmiers. Parce que oui, ces trucs-là, font partie du cycle de la vie. Et ça ne s’améliore pas avec le temps…

Toutefois, ce que l’on a oublié de te dire dans tous les autres blogues, bouquins et paroles de fanfarons nostalgiques de mon âge, c’est que de vieillir dans la vingtaine, ça se résume à beaucoup plus que cela…

Certes, il n’y a rien de faux dans les propos énumérés ci-haut, mais ce n’est qu’une toute petite définition. En vérité, c’est la période de ta vie où tu deviens réaliste et que l’éternel optimiste en toi, reçoit un bon coup en pleine gueule. Parce que non, tu n’auras pas le train de vie de Queen B et de Jay-Z. Voilà, tu cesses enfin de faire l’autruche !

Ce qu’il y a de merveilleux avec le fait de se sortir la tête du sable, c’est que tout à coup, tu comprends tous les sacrifices que tes parents ont dû faire pour toi. Tu apprends à les pardonner pour ce que tu ne comprenais pas avant : la notion de la VRAIE VIE.C’est déstabilisant au début, mais plus la vingtaine avance, plus tu en vois les bons côtés. En prime, tu rencontres des gens extraordinaires qui feront partie de ta vie après avoir vécu des relations atroces dignes d’un best-seller.

Ta soif de liberté est toujours grandissante, mais tu es coincé dans les contradictions de l’effet moutonnier. Tu penses parfois à tout balancer pour aller travailler sur des bateaux de croisières ou vendre des cocktails sur une île paradisiaque à te la couler douce sous le rythme du reggae. Parce que oui, vieillir dans la vingtaine est synonyme de remise en question et d’interrogations. Es-tu vraiment heureux ? Est-ce que c’est vraiment l’homme ou la femme de ta vie ? Passes-tu à côté de tes rêves, voire même de ton existence ? Peut-être que oui, peut-être que non. Mais encore faut-il oser te lancer…

Parce que vieillir dans la vingtaine, c’est la peur de ne pas réussir. C’est de voir le temps filer à une vitesse folle sans pouvoir l’arrêter. C’est de réaliser que ton cheminement scolaire ne t’a pas nécessairement mené vers le parcours de carrière que tu espérais au départ. Tu n’as pas encore grimpé les échelons suffisamment pour rembourser tes frais de scolarité, mais tu continues de persévérer et de travailler sur ton curriculum vitae. Parce que oui, tu aspires encore un jour à pouvoir faire le tour du monde…

Tu comprends maintenant pourquoi les adultes chialaient quand la fin de l’année fiscale arrivait ou quand tu te faisais gronder lorsque tu oubliais d’éteindre les lumières avant de te coucher. Parce que oui, la vie, c’est un contrat permanent avec le gouvernement et quelques multinationales – qui eux vivent le train de vie de Queen B et Jay-Z.

Vieillir dans la vingtaine, c’est un peu comme être en «stand-by» et tourner la bouteille du destin du bout de tes doigts. Un avenir incertain que tu apprivoises encore un peu chaque jour…

Mais…je t’assure que c’est l’fun 😉

Nos sections

Déguste
Explore
Exprime
Lâche prise
Entreprends

Recherche



Boutique

En ligne

À suivre...

À propos

Je souhaite grandir en même temps que mon projet. Un projet qui, vous verrez, prendra de l’expansion au fil du temps. C’est le début d’une grande aventure. Et j’ai envie que vous en fassiez partie.