28-02-2017
dans Exprime

Peu importe qui tu es



On me prévient souvent de faire attention à ma façon de réagir aux situations lors desquelles je suis en contact avec des supérieurs, des figures d’autorité ou des personnes qui sont à la tête de la hiérarchie. Pourquoi? Parce que j’ai tendance à répondre avec le même ton que celui avec lequel on m’aborde – peu importe qui tu es. Et parce que selon la « norme », il faut généralement vénérer ces gens-là et les traiter aux petits oignons, quitte à se rabaisser et accepter l’inacceptable. Comme s’il fallait gérer nos émotions lorsqu’on se fait ridiculiser ou quand on nous parle comme si on était des enfants ou des moins que rien. C’est simple, il ne faut pas broncher, il faut prendre son trou.

Parce que c’est ça les bonnes manières, non? On ne voudrait surtout pas perdre notre emploi ou le contrat super excitant qu’on avait en tête. On ne voudrait surtout pas manquer de respect au petit monsieur ou à la petite madame pour qui on est juste un numéro ou à qui que ce soit qui nous dicte ses lois ou nous impose ses protocoles. Il faut hocher de la tête et exécuter rapidement la tâche exigée, comme si le feu était pris dans la ville au grand complet. Il faut les prendre avec des pincettes au cas où on les froisserait, essayer de garder notre calme et notre plus beau sourire. C’est ça la vie, non?

Quand on fait un peu de vagues, qu’on exige ce qui nous est dû et qu’on défend nos convictions… Eh bien, on risque d’être montré du doigt ou d’être l’intrus alors que les autres suivent les normes, sont conventionnalistes. C’est dommage, c’est triste. Parce que selon moi, que tu sois la reine Elizabeth II, Justin Trudeau, PDG d’entreprise, directrice des ressources humaines, policier, garde de sécurité, Miss Univers ou le petit Jésus, je pense que le respect se doit d’aller dans les deux sens. Ça se doit d’être mutuel.

Ici, je ne parle pas uniquement du respect verbal. Je parle aussi du respect dans les actions. Si tu ne m’aides pas, pourquoi voudrais-je t’aider en retour? Pourquoi voudrais-je te respecter? Si je fais des actions concrètes pour te soutenir et te rendre service, pourquoi ne prêcherais-tu pas pour ma paroisse une fois de temps en temps? Tsé, simplement par courtoisie. On est trop souvent comme le génie dans sa lampe magique. On exauce des vœux sans nécessairement avoir quelque chose en retour. Et là, je ne parle pas d’argent ou de cadeaux, je parle du simple respect. Certes, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier. Je généralise, mais quand même.

Je ne dis pas que je veux être une hors la loi, que je veux envoyer promener ma patronne lorsqu’elle me demande d’exécuter une tâche ou de cracher sur les souliers de la reine Elizabeth II lors de sa prochaine visite royale. Bien au contraire! Je crois simplement que peu importe ton statut social ou ton « importance », être un bon leader, gardien de la loi ou influenceur, ça commence d’abord par le respect que tu accordes aux autres.

 

 

 

Nos sections

Déguste
Explore
Exprime
Lâche prise
Entreprends

Recherche



Boutique

En ligne

À suivre...

À propos

Je souhaite grandir en même temps que mon projet. Un projet qui, vous verrez, prendra de l’expansion au fil du temps. C’est le début d’une grande aventure. Et j’ai envie que vous en fassiez partie.