9-12-2016
dans Lâche prise

La comparaison



L’autre soir, je feelais généreuse. J’ai pris l’initiative de créer des beaux pots Masson et d’y insérer des bonbons pour offrir aux enfants de mon chum. J’ai inscrit leur nom à la craie sur un fond de style « mini tableau noir » décoratif collé sur le pot.  J’avais le sourire fendu jusqu’aux oreilles et j’étais pleine de bonnes intentions.

Jusqu’au moment où je les entends discuter sur un ton un peu moins enthousiaste. Ce ton qui laissait sous-entendre une certaine comparaison et qui ressemblait à ça : « T’as plus de bonbons que moi, t’as les plus surettes, t’as plus de bleus, mon rouge n’est pas comme le tien, les tiens sont meilleurs, mais au moins moi, j’ai un ver de terre ».

J’ai alors compris qu’à l’âge adulte, on n’est pas vraiment différent des enfants.

Bref, ça commence tôt, la comparaison.

Cette scène qui s’est déroulée sous mes yeux m’a portée à réfléchir sur les comportements humains et sur l’importance qu’on accorde à ce que projettent les gens autour de nous. On absorbe l’information comme des éponges par réflexe.  La comparaison, c’est une petite bête bien complexe. Parfois, elle exprime la supériorité, mais elle se traduit plus souvent par un sentiment d’infériorité. On examine à la loupe nos ressemblances et nos différences. C’est un automatisme, sans même s’en rendre compte, on se compare. C’est plus fort que nous.

Cet automatisme se produit souvent lorsqu’on s’en attend le moins. Cette comparaison se fait avec des lunettes un peu brumeuses qui nous exposent à des images qui ne sont pas vraiment représentatives de la réalité. Parce qu’il n’y a personne d’identique ni personne qui emprunte le même chemin.  Ce qui est triste avec la comparaison, c’est qu’on ressent parfois ce sentiment envers les gens les plus près de nous et qu’on aime le plus. Soit parce qu’ils sont des modèles pour nous, soit parce qu’on aspire à être comme eux. La bonne nouvelle, c’est qu’on est probablement tous le modèle de quelqu’un et qu’on inspire les autres chacun à notre manière.

Il y aura toujours une personne plus belle, plus intelligente, plus riche, plus ambitieuse, plus dynamique, plus organisée, plus équilibrée… Mais il n’y en a qu’une seule comme VOUS!

Il faut changer vos lunettes 😉

Nos sections

Déguste
Explore
Exprime
Lâche prise
Entreprends

Recherche



Boutique

En ligne

À suivre...

À propos

Je souhaite grandir en même temps que mon projet. Un projet qui, vous verrez, prendra de l’expansion au fil du temps. C’est le début d’une grande aventure. Et j’ai envie que vous en fassiez partie.